• Accueil
  • > Recherche : repertoire films

DEAD OF NIGHT

8032012

Au retour du Vietnam, Andy Brooks, que ses parents croyaient mort, n’est plus le même. Ses parents et ses amis ne le reconnaissent plus. Pour ne rien arranger de curieux meurtres commencent au même moment.

DEAD OF NIGHT dans FILMS dead-of-night-211x300

Les rétrospectives c’est cool car d’un non initié vous pouvez arriver, en l’espace de quelques projections, à en faire un valeureux pourfendeur d’un cinéma qu’il ne connaissait pas ou peu quelque heures auparavant. Ici ça tombe bien on parle du cinéma d’horreur du début des années 70. LE cinéma d’horreur par excellence.

Car si dans le milieu, on connait tous ou presque le film Black Christmas de Bob Clark (un des, sinon, LE, premier slasher – il commence à y avoir beaucoup de LE dans cet article), comment se fait-ce que Dead of Night (on ne se moque pas du titre SVP) soit si méconnu de nos jours ? Injustice ou pas ?

Attachez vos ceintures. A la fois, film de zombie, film d’horreur, film sur le Vietnam, (sans pour autant nous le montrer) ou encore drame psychologique, ce film au répertoire un poil foutraque dans son listing, ne l’est pourtant pas dans les faits.

Le genre a certes évolué depuis quelques années, et on sera indulgent à cet endroit là, mais la mayonnaise prend malgré tout car le mélange est bon, et le réalisateur a le bon gout de ne pas trop tirer sur certains ingrédients. Ou tout du moins de toujours le faire avec à propos.

Par moment, le côté parapsychologique peut faire penser à du Cronenberg de la même époque (Frissons), ou comment donner des velléités politiques à des troubles psychosomatiques. C’est ce qu’il y a de bien dans les films de cette époque c’est qu’on peut y trouver à peu près tout ce qu’on veut bien se donner la peine de chercher.

Bref, c’est bon, c’est beau, c’est Bob (Clark). Et en plus il y a un peu de sang, que demande le peuple ? A découvrir et à apprécier à sa juste valeur.

vraivaleur dans FILMS

P.S. une curiosité, la mise en son du film faite l’an dernier par un groupe de rock  :

http://7weeks.bandcamp.com/album/dead-of-night

 

P.S. 2 Difficile de ne pas penser à  l’épisode Masters of Horror de Joe Dante, Homecoming, où des soldats US en mode morts vivants reviennent voter contre celui qui les a envoyés au front.




Répertoire Films de A à Z

11022009

0 – 9

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook