• Accueil
  • > Recherche : perdita durango

Répertoire Films de A à Z

11022009

0 – 9

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z




Alex de la Iglesia – Qui c’est celui là?

3022009

Si vous n’habitez ni en Corrèze, ni sur Mars, vous le savez depuis maintenant 5-6 ans, le cinéma hispanique est un des plus influent du moment. D’Alejandro Amenabar (Tesis, Ouvre les Yeux), à Guillermo Del Toro (Labyrinthe de Pan, L’échine du Diable), en passant par l’immanquable Pedro Almodovar (pas de liste pour lui, faut quand même pas déconner). Il n’est plus un mois sans que l’on parle du dernier film hispanophone à la mode (REC, l’Orphelinat, Darkness …). Le plus souvent film de genre, ce cinéma inventif a vu passer entre ses gouttes, à tord, un réalisateur trop peu connu du public : Alex de La Iglesia. Ce réalisateur au physique Peter Jacksonien est l’auteur de nombre de bons moments sur pellicules; réparons l’injustice et consacrons lui quelques lignes, avant que cet horrible système ne finisse de le pervertir jusqu’à la moelle.

 

 action mutante

Accion mutante (1992)

Des handicapés reclus de la société décident de se vanger en lançant des actions terroristes. Du grand guignol comme on l’aime, de la série z décomplexée qui ne se prend naturellement pas au sérieux avec des séquences hallucinantes, comme ce gunfight final. Un OFNI.

le jour de la bete 

Le jour de la bête (1996)

Un prêtre, persuadé de l’imminence de la fin du monde, s’allie à un drogué et à un présentateur TV pour provoquer le démon. On est ici dans la série B haut de gamme. Celle qui se fait plaisir, qui fait sourire et réfléchir. Avec ce film, De La Iglesia fait sa rentrée dans la cours de grands.

Perdita Durango 

Perdita Durango (1997)

Un Sailor et Lula barge (« quoi Sailor et Lula c’est pas barge? ») avec le génialissime Javier Bardem. Toi le sadique derrière ton écran, ce film est fait pour toi. Avec ce film De La Iglesia passe au rang de réalisateur sulfureux.

Alex de la Iglesia - Qui c'est celui là? dans REALISATEURS mes_voisins 

Mes chers Voisins (2000)

Dans un immeuble, un riche vieillard décède et les voisins font tout ce qui est en leur pouvoir (évidemment le pire) pour s’appropier l’argent. Un retour au source, pour un film assez proche du Jour de la bête, le côté fou-fou en moins. Son premier film grand public.

crime_farpait dans REALISATEURS

Le crime farpait (2004)

Le chantage sentimental et sexuel du responsable d’un meurtre crapuleux. Les 40 premières minutes sont tout simplement parfaites, ou comment atteindre sa maturité de cinématographe après son 7 ème film. L’outrance est mise en partie seulement (et heureusement) de côté au profit d’un cynisme plus affiné que d’habitude.

 

En un mot comme en 100, un réalisateur que l’on aime, même s’il est à craindre que le meilleur de sa carrière soit déjà derrière lui.

vraivaleur.bmp







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook