• Accueil
  • > Recherche : film zombie comique

Tucker and Dale vs Evil

30012012

Tucker et Dale, 2 redneck américains, profitent de leur temps libre pour aller dans la nouvelle maison (façon Evil Dead ou Cabin fever) qu’ils viennent de s’offrir au fin fond d’une forêt. Aussi inoffensifs que leur apparence ne voudrait bien laisser croire le contraire, ils tombent nez à nez avec des étudiants venus se saouler la gueule. Les embrouilles et les quiproquos ne vont faire que commencer. Les décès aussi.

Tucker and Dale vs Evil dans FILMS tucker-dale-vs-evil-234x300

C’est ainsi, les films d’horreurs (ou assimilés) n’ont jamais été aussi présents. Il n’y a pas eu autant de zombis, de vampires et de maisons hantées sur nos écrans depuis 30 ans et pourtant, tout semble avoir été dit, tout les artifices semblent avoir été utilisés. Rien de bien étonnant à voir débarquer, des hordes de films seconds degrés, plutôt originaux, toujours référencés et finalement assez proches de l’esprit de leurs ainés : divertir. Si ce n’est plus par la peur, cela se fera par le rire. Après Defendor, Super, Shaun of the dead ou encore Zombieland, voici Tucker and Dale vs evil (sympathiquement intitule Tucker & Dale fightent le mal, en VF).

Tucker and Dale, c’est donc la parodie d’un genre. Celui du survival. On est dans du Délivrance fun, si tant est que ces 2 thermes ne soient pas antinomiques. L’idée génialement simple est de se demander si un redneck est forcément un potentiel tueur sanguinolent psychopathe ? Et bien non, et vous savez quoi ? Pour une fois ça suffit à faire un faire un film.

L’inversement des rôles fait que l’on s’attarde plus sur les rednecks que sur les étudiants et qu’on finit par les prendre en sympathie tout en explosant de rire dès les premières victimes. Le sang devient amusant, ya pu d’saison ma brave dame ! Car la réussite du film tient avant tout d’une bonne idée, rendre absurde et délirant quelque chose de flippant à l’origine. L’ensemble est suffisamment absurde donc pour que cela se suive jusqu’à la fin, le spectateur étant toujours curieux de connaitre la façon dont l’histoire pourra bien se terminer. Car à ce jeu de fou, on comprend vite que tout sera possible.

Ne désamorçant malgré tout pas le profil anxiogène du bon gars du midwest (si on rit c’est avant tout parce que cela nous semble aberrant qu’ils puissent être les victimes), le film joue intelligemment sur les clichés véhiculés par les films d’horreur, et que les spectateurs ont en général adoptés. T&D est donc plutôt une réussite dans le genre, tant on est plus dans de la comédie parodique que l’inverse (la parodie comique).

presquevraivaleur5 dans FILMS




Légion – L’armée des Anges

12032010

Un ange quelque peu récalcitrant décide de revenir sur Terre, non pas pour accomplir sa mission mais pour en faire l’exact opposé (des choses biiiiien).

legion

Légion est une série B dont on rigolera dans 30 ans, une époque où le cinéma Coréen exercera son hégémonie à travers le monde. Extrait d’un dialogue du futur : « tu te souviens des films américains des années 2000 ? », réponse du collègue du futur : « oh oui c’était trop cheap, trop fendart, dommage qu’on n’en fasse plus des comme ça ! ». Vous l’aurez compris ce film est à prendre au deuxième degré, que les intentions du réalisateur soient celles-ci ou non, c’est un fait. Ce film a un potentiel comique non négligeable, dans le futur.

Plus sérieusement, Légion est un film de série B (vous aviez capté), pas riche (Fx assez moches), mais ça castagne, on voit des anges se foutre sur la gueule avec des sulfateuses et des masses médiévales. Donc à prendre pour ce qu’il est et ne pas chercher de propos particulier, vous le trouveriez, bête, simpliste ou inexistant, donc on passe outre. Idem pour les incohérences, les raccourcis et les invraisemblances, c’est un film COMIQUE ! Si vous n’êtes pas convaincu de cela avant d’y aller vous passerez à côté (et serez probablement heureux le reste de votre vie).

Je ne sais si vous aurez la même impression mais l’ensemble ressemble à un bout à bout de pompage cinématographique. Terminator (celui auquel on pense le plus), Une Nuit en enfer ou Zombie, en tête, pour ne citer qu’eux. Mais bon, c’est distrayant (à condition de s’être levé du bon pied) et par ces temps de vaches distrayantes maigres, ce sera la seule chose qu’on lui demande.

valeurdevenir.bmp(car on peut pas être trop gentil non plus)




Fido

29052009

A la suite d’une guerre mettant aux prises Zombies et Humains, la compagnie Zomcon met au point un bracelet électronique permettant la domestication des zombis. La société Zomcon règne en maître, les zombies ne sont (presque) plus des menaces, et le nec plus ultra est d’avoir les moyens de s’offrir un enterrement à double cercueil. Le second cercueil servant pour la tête évidemment ! Dans cet univers farfelu, un jeune garçon se lie d’amitié avec son zombie, qu’il baptise, vous l’aurez deviné, Fido.

 

Fido

 

Un film qui prouve encore que de bonnes intentions seules ne peuvent empêcher un film conceptuel d’être une déception. A moins d’être totalement comique, un peu à la façon de Shaun of the dead, ce genre de film est voué à un semi-échec ou à un semi-succès, ce sera selon vos attentes vis à vis du genre. Et malheureusement, par la faute d’une intrigue bien faiblarde et d’un comique trop soft et propre sur lui (à la manière des années 50 du film), le film ne décolle pas, on sourit mais ça s’arrête là, malgré quelques bonnes idées le film ne fera pas date.

 

Le film a pourtant son univers propre, ses idées sympathiques, des acteurs corrects, il aurait été préférable d’en faire une série TV; à l’heure où toutes les séries TV se ressemblent et se basent sur police scientifique, FBI et autres serial killers, cela aurait pu être un bol de sang frais dans la production, sans que cela ne soit véritablement risqué, vu l’attrait dont nos amis les zombies font preuve ces dernières années.

 

A trop se cantonner à une seule idée on en oublie par moment d’en faire un film, dommage !

 

 

Les Zombies comique conseillés :

 

- Braindead, 1992 de Peter Jackson

- Evil Dead 2, 1987 de Sam Raimi

- Shaun of the Dead, 2005 de EdgarWright

 







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook