Conan le Barbare

13112009

Premier plan d’une movie star dans un film et naissance d’un mythe.

Conan le Barbare

Qui mieux que Schwarzenegger pouvait incarner Conan le Cimérien ? Quel rôle mieux que celui-ci pouvait lancer sa carrière internationale ? Mâchoire carnassière, muscles hypertrophiés, toujours avare de dialogues (il n’a que 40 répliques dans ce film !), tout ce qui a fait son mythe est là. Les héros modernes sont devenus bavards et philosophes, Scwarzy n’était pas bavard mais barbare tout simplement. Le physique idéal, l’acteur parfait pour cette fresque épique et accessoirement peut-être meilleur film d’héroic fantasy.

Dans le film, son personnage assiste dès son plus jeune âge à la mort de sa famille et de son clan. Il devient esclave, jusqu’à cette scène devenue célèbre où il pousse la roue de la douleur pendant des années. Au début à plusieurs puis tout seul. Pendant des années il forge son corps et accroît sa résistance tout en ruminant sa vengeance. Là ce petit acteur jusqu’alors cantonné à des rôles accessoires, là le bodybuilder 5 fois mister univers dont la popularité ne pouvait que l’entraîner sur les plateaux de cinéma, là, il relève la tête et l’on sait, l’on sent, qu’il vient de passer quelque chose. Plus que la première scène d’un rôle, c’est un acteur qui naît devant la caméra.

Assurément l’une des meilleurs entrées en matière qu’un film épique ait connu.

schwarzenegger







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook