Vinyan

16072009

Devant l’incapacité de Jeanne, sa femme, à faire le deuil de leur fils disparu lors du tsunami de 2005, Paul et elle décident de partir en Birmanie à sa recherche. Recherche forcément désespérée.

Vinyan

Sur un sujet finalement assez proche de celui du dernier Lars Von Trier (le deuil après la perte d’un enfant), Fabrice Du Welz, le réalisateur, compose lui aussi un film essentiellement picturale, une succession de longues séquences qui s’enchevêtrent tant bien que mal, travaillées mais pas toujours cohérentes. Là où le film du Danois optait pour une beauté plastique à la simplicité terriblement efficace, le belge use d’une image par moment brouillonne, qui si elle gagne en « atmosphère », perd en lisibilité. Il délaisse le crédible pour faire place au fantasmagorique. C’est un parti pris à accepter sous peine de détester le film quand bien même certaines scènes frôlent (ne font elles pas un peu plus ?) le ridicule.

Il est toujours facile de critiquer un film en en faisant une suite d’analogies cinématographiques. Analyser un film en le comparant à un autre c’est par bien des égards s’éviter quelques lignes. C’est pourtant deux films qui viennent en tête lorsqu’on voit Vinyan. Si le début du film rappelle Gaspar Noé et à la scène de la boite de nuit de Irréversible, la seconde partie fait instinctivement référence à Apocalypse Now. Si la première n’est probablement pas volontaire les ressemblances avec Apocalypse Now sont trop évidentes pour être fortuites. Car le thème est le même, une plongée tumultueuses et de plus en plus sombre dans l’âme humaine. La jungle et la moiteur du sud-est asiatique jouant un rôle à part entière.

Là où le bat blesse c’est avec l’interprétation de Béart (expressive comme un poisson Lune), la version française (le film est tourné en anglais) elle aussi assez mauvaise, et ces 1/2 plans qui font basculer par moment le film dans un grand n’importe quoi. Au final de bonnes intentions et certaines qualités, qui à l’image du premier film du réalisateur (Calvaire) laissent entrevoir de futurs films prometteurs.

valeurdevenir.bmp

 

 







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook