Un anglais à NY

29102009

Les mésaventures d’un minable petit journaliste Londonien promu au sein du célèbre magazine New Yorkais : SHARPS. Malheureusement pour lui, la « classe » légendaire des britishs et son talent ne font pas l’unanimité au bureau.

Un anglais à NY

Simon Pegg qui joue « un anglais aux US », en voila une belle mise en abimes, non je blague. Sur le principe éculé des différences entre peuples différents (mais ça marche également avec 2 milieux, 2 époques…), le film nous refait le coup des stéréotypes et des quiproquos. En voyant Pegg (scénariste des très sympas Shaun of the Dead et surtout de Hot Fuzz) et Robert B. Weide (le réal de la meilleure série TV comique de tout les temps : Larry et son Nombril) on pouvait légitimement s’attendre à mieux.

Finalement et bizarrement c’est le (gros) casting du film et ses numéros d’acteurs qui font que l’ensemble surnage. Jeff Bridges confirme (mais en a-t-il besoin ?) tout le bien que l’on pense de lui, Megan Fox fait du Megan Fox, expose sa plastique avantageuse, et nous gratifie d’un magnifique rôle de composition (blague) avec cette starlette écervelée, Kirsten Dunst joue juste (mais n’est pas drôle).

Le film confirme une chose, le mélange américano-britanique n’est pas gage de qualité. A croire que ce qui faisait le charme de l’un est annihilé par l’autre.

valeurdevenir1.bmp

 







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook