Moi, Toi et tous les autres.

20122009

Richard modeste vendeur de chaussures élève seul ses 2 enfants. Il vit séparé de sa femme. Un jour il rencontre Christine, artiste et taxi pour vieux. Une histoire va-t-elle naître ? Interviennent également les vies de différents protagonistes dans ce film choral.

Moi, toi et tous le sautres

L’optimisme exacerbé de la bourgeoisie (qui y a-t-il de plus bourgeois que le cinéma à part peut être le tennis et l’équitation ?) qui se complaît à parler de milieux qu’il ne connaît pas mais dont il se plaît avec une certaine auto-satisfaction, à faire croire qu’il en est originaire et que son oeuvre y puise ses racines. Ce phénomène n’est pas nouveau et fonctionne avec tous les milieux (ouvrier, rurale, artistique, cités…).

On assiste de plus en plus à cette tendance lénifiante à tout vouloir humaniser, à tout mettre sur un même pied d’égalité, dans un but faussement réaliste de magnifier ses personnages. Comme si tout le monde le méritait (mais c’est une position qui se défend), comme si la réalisatrice n’était jamais sortie de chez elle. Le nivellement par le bas en somme.

Si le film n’échappe pas à ces poncifs accordons lui le mérite de l’humour et de la qualité des ses interprètes Difficile par exemple de ne pas rire quand le plus jeune fils de Richard explique vouloir mettre sa crotte dans le trou du cul d’un contact internet … La légèreté, l’humour et la tolérance du spectateur feront passer ce film assez rapidement.

valeurdevenir.bmp







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook