The Happiness of the Katakuris

21072010

Suite à un licenciement, un père de famille rachète une auberge dans l’espoir qu’une route soit construite à côté, synonyme de passage, de touristes et donc de pognon. Mais devant l’absence du moindre client, la famille commence à perdre patience.

The Happiness of the Katakuris

And now Takashi Miike presents … The Happiness of the Katakuris. Est-il encore besoin de présenter Takashi Miike ? (Crows Zero et Sukiyaki Western Django, parmi ses derniers films). Est-il encore besoin d’avertissement pour le public non averti ? Ce que vous allez voir, vous ne l’avez jamais vu et vous ne le reverrez jamais. Une comédie musicale déjantée, qui dans le classement des comédies musicales barges aurait toute sa place aux côtés de The Rocky Horror Picture Show, Tommy, Cannibal The Musical ou encore Reefer Madness.

Le point commun de tous ces films ? L’humour. Et Miike n’en est certainement pas dépourvu. Cette famille qui voit tous ses hôtes décéder en est le symbole, ce faux capitaine de marine n’est qu’une preuve supplémentaire. Et que dire de cette scène où un jeune garçon toussotant est offert aux affres de cette macabre malédiction, sous les yeux contrariés et les lèvres muettes de la famille. UN SOMMET D’HUMOUR NOIR.

Comme toujours avec Miike, la forme n’est pas en reste, aussi pour compenser des moyens qu’on devine limités, l’inventivité et l’ingéniosité (les 2 principales qualité d’un cinéaste) sont mises à rude épreuve. Miike en fait fi et règle l’ensemble à coup de pâtes (patates) à modeler. Un moyen poétique, extravagant et bon marché. Un film unique, drôle et qui laisse un regret : ne pas parler japonais.

And last but not least, TM se permet même de terminer sur une morale, un carpe diem façon TM, se battre, faire de son mieux et en profiter. Amen.

vraivaleur.bmp

PS. Acteurs Excellents.







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook