Shérif fais-moi peur

21122009

Les Duke, Bo et Luke et l’oncle Jesse, fabriquent de l’alcool de contrebande. Boss Hogg est le patron de la ville et essaye désespérément de les coincer. Ça n’a que pour but de créer des courses poursuites sans fin, juste entrecoupées par le cul de Daisy, la bombe du village.

Shérif fais moi peur

Dans la frénésie à faire du pognon, sont arrivées les époques des remakes, des suites, puis des adaptations. L’adaptation n’a pour seul et unique but que de jouer sur la corde sensible, faire ressortir des vieux souvenirs, une certaine odeur de naphtaline se dégage et remémore une période où, forcément, tout allait pour le mieux. Arrive donc le jour où la liste des séries à adapter touche à sa fin, il en reste une, ça tombe bien la liste des réalisateurs manchots capables de l’adapter touche elle aussi à sa fin et il n’en reste qu’un. Alors, par une alchimie jusque là seulement imaginée, se passe ce que l’on ne croyait plus possible : défier la rationalité et l’exploser, on obtient le film le plus nul et le plus raté de ces dernières années. Le ratio qualité / budget le plus disproportionné. En soi c’est un petit exploit.

De cette série insipide qui valait pour le cul de Daisy et pour ses carambolages, l’esprit des personnages n’est pas été gardé. Le seul personnage comique de la série, le sergent Roscoe P. Coltrane, est sabordé. On se demande à l’adresse de qui cette chose immonde a-t-elle été faite. Des retardés mentaux aux pulsions suicidaires ? Même pas certain, d’ailleurs on leur aurait confié une caméra que le résultat n’en aurait pas été plus mauvais. Faux raccords, interprètes quelconques, rebondissements foireux, dénouement de cours maternelle. On en viendrait à regretter les rires enregistrés de studio, car là au moins on savait quand il fallait rire. La seule évolution c’est l’émancipation du film par rapport au drapeau sudiste de General Lee.

Un film consternant qui passe sur une chaine de France Télévision, une programmation de service public, qui vous facture chaque année 120 euros de redevance télévisuelle.

faussesvaleurs.bmp

 







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook