Roadracers

25082009

David Arquette s’emmerde dans sa petite ville; heureusement il fume des clopes, a une jolie pépé (Salma Hayek) et un pote déluré. Entre autre occupations il joue de la guitare et se prend le bec avec le fils du Shérif.

Roadracers

Ça fait parti des films (TV film même) que l’on regarde par curiosité, pour savoir ce que faisait tel réalisateur (Robert Rodriguez) dans ses premières heures. Ca fait parti de ces films où il ne se passe rien, et où l’on finit par comprendre le personnage principal, on s’ennuie.

Ça commence comme un American Graffiti (Georges Lucas) et ça joue dans la mouvance d’un Sailor et Lula, mais que c’est long et pas toujours très efficace. Quelques fulgurances de temps à autres, lorsque la caméra bouge un peu et que le montage s’accélère (vers la fin) qui sont ses principales qualités, on serait tenter d’accrocher, puis vient le moment où l’on retombe dans le TV film, où les tentatives d’humour sont vaines, un TV film un peu mieux fichu que la moyenne mais pas suffisant malgré tout.

Bonne prestation de David Arquette, qui mériterait pour ce rôle l’oscar du meilleur fumeur.

valeurdevenir.bmp







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook