Reefer Madness

8042009

La projection d’un petit film sur les ravages de la marie-jeanne entraîne la stupeur chez les parents d’élèves d’une bourgade américaine. Ces enfants pourraient être les leurs, et les ravages de cette nouvelle drogue semblent sans commune mesure.

Reefer Madness

Comédie musicale déjantée, Reefer Madness ne risque pas de vous laisser indifférent. De toute façon les moins courageux seront déjà partis après avoir lu « Comédie Musicale ». Ce genre semble de toute façon être le genre de la transgression par excellence, à la manière de The Rocky Horror Picture Show dont il s’inspire (hommage ou remake déguisé?), un jeune couple entre dans la vie, et par l’entremise de rencontres fortuites va goûter à certains plaisirs interdits. Le perte de l’innocence et de la vertu de l’amérique puritaine.

L’histoire n’est ici qu’un prétexte aux délires les plus enfumés du réalisateur, les situations et les personnages sont exagérés et décrédibilisent, vous l’aurez compris, le pseudo propos du film sur la marie-jeanne. La fin du film louche même joyeuseument vers l’horreur/gore (light).

Au final, on passe un bon moment, avec d’excellents passages (celui avec Jesus est un must) et on se dit que l’on n’est pas prêt de retrouver un film pareil avant longtemps. Amateur de curiosité foncez !

presquevraivaleur3.bmp

 

Comédies Musicales Hors Normes :

- The Rocky Horror Picture Show de Jim Sharman en 1975 – Avec les extraterrestres travestis provenant de transsexuel en Transylvanie. S’il ne devait rester qu’un film ce serait celui-ci.

- Tommy de Ken Russell, en 1975 – L’opéra Rock des Who, un aveugle, sourd et muet devient champion de flipper.

 







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook