Notre Jour Viendra

16092010

Remy habite dans le Nord donc il est un peu déficient mental et sa famille sort tout droit de strip tease. Après avoir tabassé sa mère qui est folle (car elle vient du Nord) il tombe sur un mec barré qui a la classe. En sa présence il reprend confiance en lui et décide d’aller en Irlande car là bas il y a plein de rouquins. Bon lui c’est pas vraiment un roukmout, mais pour l’histoire on dira que si.

Notre jour viendra

C’est peut-être malheureux, mais c’est pourtant la vérité, il est difficile de parler de ce film sans penser que son réalisateur n’est autre que le fiston de Costa Gavras. Même si son cinéma s’en ressent énormément, après tout il n’y est pour rien. Filmer avec une certaine rage et un certain mal être, quand on a rien à dire et qu’on ne connait rien au monde ni aux gens, ça donne ça : Notre Jour Viendra. Aussi talentueux, cultivé et plein de références que l’on soit, il y a des tares qui ne s’effacent pas. Il y a des règles d’or au cinéma, avec de mauvais dialogues dans la bouche de mauvais acteurs alors que l’on n’a rien à dire, il vaut mieux faire des films muets ou des clips (un format qui lui conviendrait mieux).

M’étant (comme d’habitude) basé sur des éléments trop minces pour juger un film dans sa totalité, je m’étais laissé séduire par la BA, l’affiche, le titre… Le marketing a réussi son coup. Marketing 1, FaussesValeurs 0. Je m’attendais à voir un film violent, vaguement gratuit, légèrement provoc, et je suis tombé sur 30 minute de Dumont / Dardenne (ce qui peut être très chiant dans le pathos quand c’est mal fait – ce qui est le cas), 30 min loufoque qui pense à Blier mais qui lorgne vers Groland (ce qui ne colle ni avec le début, ni avec la fin) et 30 min Gaspard Noienne (qui constituent la meilleure partie) avec Cassel (un autre fils de) qui mets les habits d’un Gérard Depardieu de la fin des 70′s.

La partie sociale est ratée, le comique est mauvais et le choc est trop court. Bizarre mélange de Blier et de Noé qui ne fonctionne pas. Il faut savoir au bout d’un moment de quel côté on penche. Du talent ou des qualités qui se dispersent, ce n’est que du gâchis. Par ailleurs je n’ai pas été convaincu par le montage. Un potentiel de bon moyen métrage sans plus.

 

valeurdchue.bmp







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook