Napoleon Dynamite

21112010

Napoleon est un peu différent de ses collègues de classe et ceux-ci n’hésitent pas à le lui faire savoir. A la maison, sa grand mère s’est absentée quelques jours et l’a laissé seul avec son frère aîné. Je m’arrête là pas la peine d’essayer de faire un résumé de l’histoire, il n’y en a pas (et pourquoi pas d’ailleurs ?).

Napoleon Dynamite

« And now, Ladies and Gentlemen, Sunnnndance presents the slowest movie of the year : Napoleon Dynamite. We loved it ! »

Peut-on faire un film palpitant avec un personnage aussi mou ? Assurément pas. Rassurez-vous, vous aurez le temps de reprendre votre souffle entre 2  »absurdités ». Comme souvent avec les films présentés à Sundance lors des dix dernières années, nous avons droit à notre lot de personnages décalés, rendus naturellement attachants au regard de cette société ignoble qui nous entoure. Une ode à la tolérance ou quelque chose comme ça. Quand quelques-uns voient une  »certaine Amérique » à travers ce genre de film, j’ai surtout envie de dire qu’on voit un certain public prêt à se gargariser à peine le mot auteur prononcé.

Cette fraternité à l’américaine reste quand même un peu cul-cul, un gentil film pour un gentil public un peu mou. Quand vous lirez cinéma indépendant il faudra traduire rapidement ça par : film réalisé par des adolescents indépendants. Ceux qui vivent dans le garage et qui aiment le gros rock. Viva Sum 41 et Evanescence.

La réalisation est passe partout et les acteurs sous lexomil. On aimerait  »kiffer », on sourit un peu, le film se termine à peine retourné que le film est déjà oublié. Le film suivant du réalisateur, sera heureusement un peu meilleur et plus marquant avec Nacho Libre.

valeurdevenir.bmp







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook