Micmacs à tire-larigot

18032010

Son père a été victime d’une mine anti-personnel et lui même garde les séquelles d’une balle dans la tête, il va sans dire que Bazil peut légitiment avoir une dent contre les sociétés d’armement. Devenu clochard, il monte avec ses compagnons de rues une machination destinée à … à quoi oui d’ailleurs ?

Micmacs à tire-larigot

Il y a des choses qui ne se maîtrisent pas et le succès est de celles-ci. Le succès planétaire d’Amélie Poulain, outre la vie de Jean Pierre Jeunet, a bouleversé la vision que nous avons désormais de ses films. Ce qui faisait de lui un auteur original, subversif, poétique semble avoir disparu (peut-être faut-il y voir la fin de sa collaboration avec Marc Caro). Seul reste une mécanique que Jeunet semble vouloir s’échiner à reproduire à l’infini. L’entreprise est louable, pétrie de bonnes intentions (les hommages au burlesque et à Chaplin), mais un plat réchauffé plusieurs fois n’a jamais le même goût qu’à sa sortie du four (faussesvaleurs n°1 sur les comparaisons culinaires).

Ce principe d’une image jaunâtre, de gros plans exagérés parait éculé. Ce cinéma a-t-il fait son temps ? Probablement pas. Jeunet ? Oui. L’idée du conteur qui avec 3 francs 6 sous raconte une histoire sur des personnages décalés ça fonctionne toujours mieux que lorsque l’on fait la même chose avec 27 millions d’€ et des têtes d’affiche (exaspérantes pour une bonne partie, la faute à des rôles unidimensionnels). De Jeunet certes on appréciait les trouvailles visuelles, ses gadgets, son image, mais avant toute chose c’est l’univers qui permettait d’accrocher. L’univers est passé au second plan, l’intérêt des spectateurs également.

Un film gentil mais chiant, qui tombe dans sa propre caricature, à mille lieu d’un Délicatessen ou des Enfants Perdus. A une époque Jeunet aimait ses personnages, là il tente de s’en convaincre et nous montre le résultat. Dommage.

valeurdchue.bmp

 







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook