Iron Man 2

28092010

 »Robert Downey Jr a un super joujou, l’armée US est jalouse et veut lui piquer. Lui ne veut pas, il préfère boire et s’amuser avec, car au delà de certaines apparences M. Stark est un homme meurtri, un concentré du malheur humain. Scarlett Johansson passe et montre son décolleté. Ça vous plaît ? »

 » Parfait M. Favreau, faites en un film ! Et vite, l’été arrive »

Iron Man 2

Pourquoi va-t-on voir Iron Man 2 ? Peter Michielsen psychanalyste scandinave et auteur de la thèse très respectée  » Un homme derrière l’armure » répond pour nous (la traduction norvégienne est approximative) :

 » (…)
- Pour l’attrait de ces bastons de robots avec ces méchants qui font peur, et qui remplacent aisément vos robots Gi Joe de votre enfance.
- Pour un héros cool, nonchalant, qui (à la manière de Starsky & Hutch) triomphe toujours à la fin, qui aime la célébrité et qui en un sens est dans l’air du temps. Bref, vous en mieux.
- Pour le voir taquiner les instruments de bricolage High Tech, le voir bosser tel un Mc Gyver ou l’Agence Tous Risques. Encore vous en mieux, un mec qui sait bricoler.

Ce film est donc destiné à un public enfantin ou à un public de télévision (qui a dit pléonasme ?). Il y a cette mise en abîme du héros qui est un héros, c’est Appolo Creed dans Rocky 4, cet attrait pour la lumière, mortel dans Rocky, inoffensif ou presque maintenant. Sans vouloir se la jouer père la morale… Non il vaut mieux s’arrêter là. C’est de l’entertainement avec des très gros sabots, on peut se permettre de regarder le film sans en écouter les dialogues (c’est même conseillé) ni même en suivre l’histoire. De l’EN-TER-TAINE-MENT je vous dis. »

Si l’on souhaite pousser plus loin et laisser de côté les analyses scandinaves, nous ferons remarquer que dans tous films de robot, le second de la série est celui de la confrontation. Le T-800 contre le T-1000 dans Terminator, Robocop confronté à son remplaçant… L’original (la machine mais également le film) contre ses copies (ses suites). Iron Man premier du nom n’avait rien d’extraordinaire, mais le second, vague copie d’un film pas très original, n’a lui plus rien. On appréciera ainsi à sa juste valeur, le résultat obtenu par James Cameron avec T2.

Pour continuer dans l’analogie télévisuelle, magnifiques rôles de S.L. Jackson et Scarlett J., deux personnages ne servant à rien, les équivalents de ce qu’étaient les chevaliers d’aciers dans les chevaliers du Zodiaque à leur époque : une hérésie.

A ne voir que si l’on souhaite revoir le premier épisode et qu’on a perdu le DVD.

faussesvaleurs.bmp







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook