Inside Job

23042009

Harry Cain, modeste agent de sécurité, décide de mener l’enquête sur l’assassinat de sa femme, tuée de plusieurs coups de feu dans un parking. S’ensuit un voyage intérieur d’une personne qui ne se résout pas à perdre l’être aimé.

Inside Job

Après les deux premiers épisodes de sa formidable trilogie Pusher, et avant son Bronson qui s’annonce déjà comme une oeuvre singulière, Nicolas Winding Refn nous avait livré une petite pépite, encore une fois oubliée, Inside Job.

Où l’histoire, à l’image de son personnage principal, est torturée, et les interprétations multiples, possibles. Un film simple, sans esbroufe, qui fera par moment penser à du Lynch (pour ses pérégrinations dans les méandres de l’âme humaine) voir à du Kubrick (l’hôtel fait furieusement penser à celui de Shining), mais ce n’est ni l’un ni l’autre, il faudra s’habituer à son nom, c’est du Nicolas Winding Refn. Les personnages sont travaillés, les décors sont beaux, la caméra sûre d’elle, du travail d’artiste.

Il y a des films pour lesquels on peut s’étaler des heures sur leurs défauts, et puis il y a des films comme celui-là où l’on ne peut qu’exhorter le maximum de personnes à aller le voir. Peut-être peut on parler du rythme, je n’en suis même pas certain, non, décidément un film à voir.

vraivaleur5.bmp

 







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook