Hair High

21052009

Faute pour l’heure de DVD, ou de distributeurs intelligents et courageux, la chronique sur le dernier opus du GENIAL Bill Plympton, le très attendu Des Anges et des Idiots (BA ci-dessous), est repoussée aux calanques grecques. Attardons nous donc sur son dernier projet d’importance, le bien nommé Hair High.

Hair High

 

L’histoire : Rod et Cherrie forment le couple le plus populaire et le plus « high » du lycée. Entre la beauté de l’une et les muscles de l’autre rien ne leur résiste. Tout va se trouver bouleversé par l’arrivée de Spud, jeune gars sympathique qui devient l’esclave de Cherry après s’être attiré les foudres de Rod.

 

Ceux qui ne connaissent pas Bill Plympton, qui pensent qu’il s’agit d’un ancien président américain facétieux amateur de fellation, ou tout simplement si vous aimez les productions Disney bien léchées, aseptisées, si vous aimez la guimauve, faites attention car un Plympton c’est du destop ! Des délires visuels comme on aimerait en voir plus souvent. Sous ses allures d’hommage aux 50′s, Plympton se permet tout … ce qui lui passe par l’esprit.

Comme dans tout bon film, l’image remplace le verbe, et le crayon de son auteur n’est jamais avare en allusions lubriques, imagées et irrévérencieuses. On peut penser au Cry Baby de John Waters par moment. Il serait vain et bien inutile d’en dire plus, Hair High fait parti de ces oeuvres qui se regardent et qui se ressentent plus qu’elles ne se débattent. Une oeuvre jubilatoire en somme. Enjoy.

vraivaleur2.bmp

 

La BA de Des Anges et des Idiots :

Image de prévisualisation YouTube







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook