Get Him To The Greek

29092010

Aaron a 3 jours pour ramener la Rock Star Aldous Snow pour un concert au L.A.’s Greek Theater. Au regard de la quantité de drogue que prend ce dernier, la tache n’apparaît pas aisée.

Get him To the Greek

Au premier tiers du film, il y a une référence amusante. Lorsque la petite amie de Aaron lui demande s’il souhaite passer la soirée à regarder Gossip Girl, lui préfère aller à un concert et, à la rigueur, si c’est possible – éloigner les enfants –  »baiser ». Cette scène pose la question de savoir si finalement, ce genre de comédie, les  »films Apatow » (appellation qui va bientôt finir par ne plus rien vouloir dire), ces comédies sentimentales pour mecs, ne sont pas les l’équivalents féminins des Gossip Girl et Cie. Ceux qui connaissent cette série pourrons éclairer ma lanterne, car mine de rien un affreux doute m’habite. Serait-ce possible que cela soit formaté à ce point ? Car il faut bien l’avouer, quand on est le coeur de cible, on a parfois des difficultés à rester objectif.

Depuis son précédent film, Nicholas Stoller (le moyen Sans Sarah Rien Ne Va) s’est quelque peu amélioré. Les présences au casting de Jonah Hill (anciennement le Seth Rogen du pauvre), d’Elisabeth Moss ou de PDD, n’y sont certainement pas étrangères. Que Russel Brand continue son personnage qu’il tenait dans le film précédemment cité, à y réfléchir, ce n’est pas idiot non plus. La description du milieu musical (et de l’idée que le spectateur a envie de s’en faire) et du monde du travail, ce milieu asservissant, est assez réjouissante, éminemment plus qu’un séjour en vacances.

Au final, c’est comme vous pouvez vous y attendre, largement au dessous de la ceinture (à chacun de placer la ceinture à la hauteur qu’il souhaite), le pipi caca est remplacé par du vomi sperma. Ça reste drôle malgré tout, mais pas seulement, l’histoire se suit, le personnage évolue et quitte l’adolescence de façon décomplexée. Ce n’est pas une oeuvre militante et pro-révolutionnaire, c’est fait pour ressortir avec le sourire (Gossip machin je vous dit). Après les films d’adultes sur les ados, un film d’ado sur le passage à l’age adulte.

Marrant, bien que formaté et d’un cynisme légèrement opportuniste.

Valeur en devenir







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook