Friend

2092009

4 amis d’enfance aux destins diamétralement opposés (du thésard au gangster), tentent malgré tout et malgré les années de conserver ce lien qui les unissait alors.

Friend

S’il y a des thèmes inoxydables, l’amour, l’amitié ou la trahison sont de ceux-ci. On croit tout connaître et puis finalement c’est toujours un peu différent. A sa sortie, on a comparé ce film à Il était une fois en Amérique, ou à Une balle dans la tête (lui même très largement inspiré de Voyage au bout de l’enfer), mais cette histoire, semble-t-il celle du réalisateur, est avant tout ce passage difficile de la fin de l’innocence et de la difficulté à l’accepter.

Ce qui est marquant avec ces films coréens c’est ce classicisme qui les caractérise. Classicisme malgré tout marqué par de brillantes et violentes fulgurances. On croit un moment que l’on va assister à un ersatz de Stand By Me, et puis l’histoire s’emballe un peu, pas toujours assez, mais suffisamment. Quand on traite d’un tel sujet les personnages priment et bizarrement seuls 3 des 4 protagonistes sont véritablement approfondis; finalement c’est plus la relation entre Sang Taek (le thésard) et Lee Jeong suk (le gangster), que celle entre les 2 gangsters qui prime et qui donne le véritable intérêt au film.

Sous ses airs classiques, et sans totalement sortir des sentiers battus, Friend permet de passer un agréable moment qui rappelle s’il était encore besoin la vitalité du cinéma Coréen.

presquevraivaleur.bmp







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook