Free Jimmy

12082009

4 malfrats, 1 cirque, 1 éléphant (Jimmy) défoncé, des activistes écolos, des chasseurs pas très sympas. Mélangez le tout et vous obtiendrez une animation rock’n roll.

Free Jimmy

Le ciné. d’animation occidental pour adulte et avec des moyens existe-t-il, ou est-on obligé (mais après tout on s’en contenterait aisément) d’aller voir du côté du pays du soleil levant ou de la production indépendante (Bill Plympton).

En 1h18 Free Jimmy tente de nous prouver le contraire. Cette animation plutôt agréable, soupoudrée de sexe, de drogue et de langage ordurier remplit de ce côté-ci assez bien le cahier des charges. On le déconseillera évidemment aux plus jeunes. Ce que l’on appréciera donc dedans, c’est plus ce que nous ne trouvons pas chez les autres (le méchant Disney) qu’une véritable histoire (aucun personnage/animal de véritablement attachant) ou un quelconque message caché.

A l’image d’un Beavis an Butthead le film réveille la teigne et le mauvais esprit qui est en nous. Probablement que cette entreprise régressive de transgression n’est qu‘un coup marketing; et si c’est le cas il ne nous restera plus qu‘à faire pénitence. A suivre …

Une curiosité divertissante mais absolument pas indispensable.

valeurdevenir.bmp







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook