Frangins malgré eux

8022009

Brennan Huff et Dale Doback à 40 ans vivent encore chez leurs parents, jusque là tout va bien. Là où le bât blesse, c’est lorsqu’ils sont obligés de cohabiter après que la mère de l’un et le père de l’autre ont décidé de vivre ensemble.

Frangins malgré eux

Comment résumer ce film? Un mélange de Waynes Word, de Dumb and Dumber et des Frères Farrelly. Une comédie régressive comme on les aime, avec de l’humour gras, des coups gratuits dans la gueule, et des insultes à tout va. Le film dont on se dit envieux : « Quoi mais ya des mecs qui sont payés pour faire ça ! ». Passons la morale du carpe diem et restons nous même, et plongeons nous dans le léchage de crotte de chien, l’astiquage de batterie avec ses couilles…

Difficile d’en dire plus sur le film, c’est une accumulation de références (La nuit des morts vivants, Star Wars…), de gags prévisibles ou non, mais qui ne cesseront de vous réjouir si vous n’avez pas abandonné après 5 minutes de métrage. Le ressort comique est simple et efficace : deux gamins de 14 ans dans le corps d’hommes de 40.

C’est peu de dire que Will Ferrell est l’acteur comique du moment. On ne peut que se réjouir du retour (avaient ils vraiment disparus?) d’acteurs se dévouant à la cause de la comédie bête et méchante, là où d’autres ont peur de se laisser enfermer dans un rôle nuisible à leur plan de carrière.

Encore une fois on reste rêveur devant la palette de comiques de premier plan sortie du Saturday Night Live : Will Ferrell, Bill Murray, Mike Meyers, Adam Sandler …

vraivaleur.bmp

Filmo similaire :

- Les films des frères Farrely : Mary à tout prix, Fou d’Irène

- Waynes Word – 1992 avec Mike Meyers et le rare Dana Carvey

 

Filmo à éviter :

- Tanguy et autres comédies françaises







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook