Dikkenek

13012010

Des losers et des perdus traînent et se reproduisent entre eux, en Belgique. (Film probablement vendu sous une autre appellation) Magnifique film choral qui rend un vibrant hommage à la comédie belge contemporaine.

Dikkenek
Succession inégale et désordonnée de scènes qui se veulent caustiques et provocantes, entre acteurs de TV (François Damien et Foresti) et acteurs mauvais et/ou mal dirigés (avec 2 des cruches du cinéma français : Cotillard et Laurent), les plus mauvais ne sont pas forcément ceux que l’on croit. Dikkenek tombe dans tous les clichés du film « à la belge ». Imiter n’est pas créer. Mais ça c’est une autre histoire. C’est donc cet indigeste suite de sketchs à peine digne de canal plus (c’est dire!) que l’on est obligé de se taper. Doit-on en rire ? en pleurer ? Prenons l’exemple de cette romance, est-elle sérieuse (ce qui serait  une marque d’ambition mais un manque de talent), drôle (ce qui témoignerait d’un manque d’humour et de talent), décalée (ce qui témoignerait d’un dose auto-dérision mais surtout d’un manque de talent) ?? On n’en sait rien.

La règle de base lorsque l’on filme des crétins c’est, si ce n’est de les aimer, du moins de leur apporter un minimum d’attention. Ici l’erreur est sur toute la ligne. Quand bien même on arriverait à croire que les 2 cruches souhaitent se taper les 2 moches et bien non, ça ne fonctionne pas car on s’en fout. Un film auquel on ne s’intéresse pas et auquel on ne croit pas, c’est un navet, ça tombe bien navet et tartes font bon ménage. Je ne ferai qu’évoquer le running gag merdique du type qui se fait taper sur la gueule, des 2/3 jeux de mots dignes du grand journal, du pseudo personnage mélange de Joe Pesci et Benoit Poelvoorde (JC dans le film), et de la fausse joie de découvrir la poitrine de Mélanie Laurent. Pas de bol ils ne sont même pas beaux. Décidément quand tout est raté …

faussesvaleurs.bmp







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook