Destination finale 4

15012010

Sur un pressentiment, X sauve ses amis et quelques inconnus d’une fin atroce. Pourtant alors qu’ils devraient en être heureux, la mort semble encore roder autour d’eux. (Soit exactement la même histoire que pour les 3 précédents épisodes).

Destination finale 4

A Hollywood comme dans tout entreprise commerciale, lorsqu’une franchise fonctionne il n’y a qu’une règle à suivre : la faire durer le plus longtemps possible jusqu’à épuisement du filon. Destination finale n’échappe pas à la règle et force est de constater qu’aussi sympathique qu’il soit un concept réutiliser 4 fois sans la moindre innovation, finit même par lasser les fans de la première heure.

Car oui, il faut l’avouer ce concept de film kleenex à regarder avec bières, potes et pop-corn, avait ça d’amusant qu’il créait une certaine interactivité avec le spectateur qui n’avait de cesse de se demander « mais comment vont ils mourir cette fois-ci ? ». Pas forcément très stimulant intellectuellement, un peu crétin même, mais bon il y a du sang et pour certains cela suffit.

Que donc reprocher à ce dernier opus, si ce n’est faire du pognon ? C’est qu’à ne penser qu’à ça ils ont oublier d’en faire un film. La seule nouveauté, mais c’est qu’un prétexte commercial et personne n’est dupe, c’est la 3D. Pour le reste c’est la somme des précédents films en moins bien (ceux qui à l’époque n’avaient pas apprécié peuvent imaginer les dégâts.). Les FX sont d’une qualité déplorable, à peine dignes d’un téléfilm sur des crocodiles géants un samedi après midi sur RTL 9. Ne reste au final  qu’un peu de sang et une entrée en matière rapide, point fort et marque de fabrique de la franchise. C’est peu. On préférera l’épisode 2 du même réalisateur.

valeurdchue.bmp

 







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook