Dance Movie

1092009

Le déménagement d’une jeune et jolie danseuse blanche après le tragique accident de sa mère. L’amour impossible entre quelqu’un des beaux quartiers et un danseur hip hop. Le tout sur une parodie de films de musicaux.

Dance Movie

Les Wayans on le sait, ne sont pas les rois de la finesse, ils se posent même un papes noirs du mauvais gout. S’il existe toujours en filigrane une évocation des difficultés racio-sociales, (cf Spoof Movie) leurs films restent avant tout des bouffonneries, qui ne resteront pas dans l’histoire du cinéma, mais elles s’assument et puis pourquoi pas être régressif de temps en temps ? Qui plus est ils ont un gout pour la provocation qui n’est pas pour déplaire. Même si de nos jours on se demande ce qui n’a pas encore été fait.

Le film est donc une parodie des comédies dansantes mièvres qui sortent régulièrement, difficile d’en faire une liste, car à part Fame ou Flashdance (et encore), je ne m’avancerai pas à dire que je regarde ce genre de films. Les frères Wayans probablement pas plus que moi d’ailleurs. Le film est à l’image des Scary Movie, une succession de gags sans queues (enfin si) ni têtes, l’histoire est à peine un prétexte, on a droit à du ZAZ façon Wayans. Avec des gags toujours plus gros, toujours moins fins, mais assez souvent drôles, bien que toujours batis sur le même concept, la blague à contre temps, ou blague contre-pied. Quelqu’un se fait renverser par une voiture, attendez vous à voir arrivez le poids lourd… Tout est sous cette forme là, et si ça indique bien ce qu’ils font (un degré de plus que tout le monde), le schéma est un peu trop répétitif et peut tuer la surprise de la blague.

1h20 pour poser le cerveau et se sentir un peu con, why not ?

valeurdevenir.bmp

 







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook