A bord du Darjeeling Limited – Ceux qui m’aiment prendront le train.

24012009

Avec ce nouveau film, Wes Anderson continue sa réflexion sur le famille et la perte de nos repères suite à la disparition d’un être cher.

A bord du Darjeeling Limited - Ceux qui m'aiment prendront le train. dans A bord du Darjeeling Limited darjeeling-limited

Le pitch : Trois frères partent en train à bord du célèbre Darjeeling. Ils ne se sont pas revus depuis le décès de leur père et, Francis (Owen Wilson) qui est à l’origine du projet, souhaite réveiller les liens qui les unissaient à travers ce voyage initiatique.

Le film, et c’est une habitude chez son réalisateur, oscille entre l’absurde et la comédie douce amère. L’humour est souspoudré avec parcimonie, on ne frise certes jamais l’overdose, mais ça fait mouche à chaque fois. Là où La vie aquatique avait du mal à nous tirer un semblant d’émotion, ici Wes y parvient avec plus de réussite. Les acteurs sont concernés (Adrian Brody lorsqu’il ramène le corps de l’enfant qu’il n’a pu sauver). La galerie de personnages, contrairement à La Famille Tenenbaum, est plus restreinte et c’est tant mieux, comme pour mieux appréhender chaque personnage.

Seul petit point négatif, on a la désagréable impression par moment de se retrouver dans Tintin au Congo. L’ensemble reste malgré tout satisfaisant et on peut imaginer qu’après La vie aquatique, La Famille Tenenbaum et ce Darjeeling d’assez bonne facture, l’auteur délaisse quelque peu sa thématique familiale pour se consacrer à des projets plus ambitieux.

valeurdevenir.bmp







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook