Choron Dernière

15092009

Vie, mort et provocation de Georges Bernier, alias Professeur Choron. Une présentation en deux parties, son oeuvre, Hara-kiri, les relations délicates entretenues avec ses successeurs et dans la seconde des brins de vies et d’humour de ce grand (mais pas uniquement) provocateur.

Choron Derniere

Le Professeur Choron est un personnage qui divise, n’est-ce qu’un amateur de scatologie ? un pernicieux provocateur ? existe-t-il un sens derrière tout ça (on peut aisément imaginer son point de vu sur la question) ? Ou tout cela n’est il qu’accessoire ? Pierre Carles semble lui se désintéresser du personnage au profit de l’homme.

Comme toujours avec Pierre Carles le spectateur est libre d’interprétation, pas de voix off, si le portrait de Charlie Hebdo et de sa nouvelle classe dirigeante (Philippe Val) est à charge, on passe l’instant d’après à la vie du Professeur, sans que la démonstration précédente ne se termine. Ce virage désarçonne et l’on se demande s’il est voulu où si le doc. n’a pas été conçu, au pire à la va vite, ou au mieux sans véritable but que celui de rendre hommage, rendre hommage à quelqu’un qui fut boudé par les siens.

Pierre Carles aime Choron, admire le personnage on s’en doute, et si l’on devait retenir une chose de ce documentaire, c’est qu’il retrace la vie d’un homme qui ne se sera jamais renié, nul embourgeoisement chez ce dernier, que l’on aime ou pas ses chansons surréalistes, il est resté la même personne. C’est ce qui justifie finalement cette transition qui paraissait alors brutale, Marc-Edouard Nabe l’explique d’ailleurs très bien, Choron n’est pas comparable aux guignols actuels de la provocation (Canal plus, Charlie, Youn …), eux en ont fait leur métier, alors qu’il s’agissait pour lui  de sa vie. La preuve en est que là où certains font fortunes, lui était accusé d’être un piètre gestionnaire. Maladresse qui lui vaudra l’inimitié de Charlie Hebdo…

Le portrait agiographique, un hommage, appelez ça comme vous voulez, tout ça est finalement touchant,  un homme sans concessions dont la principale provocation fut l’intégrité.

presquevraivaleur5.bmp







Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook