L’exercice de l’état

14 03 2012

Le quotidien de Bertrand Saint-Jean, ministre des Transports.

L'exercice de l'état dans FILMS lexercicede-letat-220x300

Il a été dit du bien ou presque, il y a quelque temps de cela, sur ce même blog, à propos d’un film traitant d’une campagne électorale aux USA, Les Marches du Pouvoir. Rendons à César ce qui a été recompensé aux Césars (amen!), un petit mot sur le film de Pierre Schoeller : L’Exercice de l’Etat. Ne vous attendez pas à un brulot, vous seriez déçus. Le film n’ayant finalement l’ambition que de suivre, voire de comprendre un homme politique sur le terrain, c’est à dire en campagne électorale permanente, à la recherche d’un nouveau poste ou d’un moyen de consolider l’actuel. L’exercice du pouvoir n’est possible qu’à cette condition semble nous dire P.S. (drôles d’initiales)

Le film n’est pas non plus vide de sens, ne me faites pas dire ce que j’e n’ai pas écrit. Les questions d’étiques, d’idéaux ou encore de projet politique sont présentes ou plutôt leurs absences sont soulignées. Trop s’accrocher à ses questions étant le meilleur moyen de fusiller sa carrière. Les conseillers en communications (ces femmes et hommes de l’ombre, broouuuuu) et les médias jouant le rôle déterminant qu’on leur connait.

La raison de voir le film, car il y a toujours une raison de voir un film, ne serait-ce que pour le détester (tiens Intouchable dans ta gueule), c’est Olivier Gourmet. Il cartonne. Je n’ai pas vu un nombre suffisant de films français sur la dernière année pour être objectif, mais sa prestation (bien servi par son rôle) est surement ce que j’ai pu voir de plus probant. Bon, manque de peau il est belge. On le préférera quand même 100 fois à Michel Blanc que « la profession » a récemment récompensé.

Techniquement c’est pas forcément ça, la réalisation est un peu plate et le coup de telex ou des sms est typique de la fausse bonne idée. Trop à la recherche de la punchline un brin cynique qui fera dire aux spectateurs les moins malins, « mais oui c’est vrai ils ont raison », ou de l’action un brin trop signifiante – première scène vraiment un peu con, comme toute métaphore ratée d’ailleurs - L’Exercice de l’Etat pêche par son manque d’ambition qui se caractérise par cette drague continue du public le plus large.

Bon, ça reste tout à fait regardable.

presquevraivaleur3 dans FILMS

 


Actions

Informations



20 réponses à “L’exercice de l’état”

  1. 14 03 2012
    Sam (18:53:11) :

    Non, c’est pas regardable, c’est chiant à mourir, de lorgner le vide de l’existence de ces pitoyables pantins que sont les politicards, tiraillés, pour les moins malhonnêtes, entre leur sacerdoce et une espèce de bonne conscience vaguement compatissante envers les problos du populo moyen.
    Sur un sujet pareil, soit on fait un brûlot, soit un film de propagande. Mais l’entre-deux ne pardonne pas.

  2. 14 03 2012
    faussesvaleurs (20:54:25) :

    Incompatibilité avec entre Sam et FV confirmée.

  3. 14 03 2012
    Fav (21:26:13) :

    moi je l’aime bien, il ignore la nuance. il est ma madeleine parfois… me montent au nez quelques effluves manichéennes adolescentes :-)
    continue Sam !

  4. 14 03 2012
    Sam (22:02:21) :

    Ce qui est bien, sur ce (sous-)site, c’est qu’on a la stéréo: c’est aussi nul à gauche qu’à droite… suivez mon strabisme divergeant!

  5. 14 03 2012
    Fav (22:09:07) :

    et tu te situes au milieu?

  6. 14 03 2012
    Sam (22:55:57) :

    Non, au-dessus… et je regarde s’égailler avec condescendance ces nains de jardin qui prétendent appartenir au même genre que moi, ce dont je me gausse en loucedé!

  7. 14 03 2012
  8. 14 03 2012
    faussesvaleurs (23:38:27) :

    Fav si tu continues je vais te confier une rubrique clips chelous venus d’ailleurs:)

  9. 19 03 2012
    faussesvaleurs (14:59:42) :

    Je vois que mon offre de taf est tombée à l’eau.

  10. 20 03 2012
    Fav (15:22:02) :

    et flûte, comment ai-je pu laisser filer ce beau projet!
    peut-être n’est-il pas trop tard…

  11. 20 03 2012
  12. 20 03 2012
    Sam (19:38:58) :

    J’attends toujours ma critique de Bellflower…

  13. 20 03 2012
    faussesvaleurs (23:59:15) :

    Un film marrant en effet, pardon cool.
    ça te va ?

  14. 21 03 2012
    Anonyme (11:10:07) :

    quelle réactivité FV! à quand une critique de Sam mise en exergue sur Fausses Valeurs?… Bellflower par exemple?

  15. 21 03 2012
    faussesvaleurs (12:07:16) :

    Dès qu’il avouera qu’il est aigri, moche et que les films belges sont mauvais dans l’ensemble.

  16. 21 03 2012
    Fav (18:32:57) :

    bien vu FV! voilà qui en théorie devrait nous mettre pour un bon moment à l’abri de son vilain petit style boursouflé et nauséeux ;-)
    euh?…

  17. 21 03 2012
    Sam (21:22:08) :

    Ce pauvre Fav… Je ne répondrais même plus à semblable médisance, ne serait-ce la malodorante insistance à prendre son serviteur pour cible de cette ineffable et putride aigreur intellectuelle qui le caractérise, et j’en viendrais presque à sourire, à m’esbaubir que dis-je, de tant de plates loghorrées qui se veulent insultantes mais qui ne parviennent, et tout juste encore, qu’à effleurer mon épiderme cérébral dans le sens du poil, ce qui va, j’imagine, à contresens de l’effet voulu mais dans l’indifférence du cuistre étant donné son manque de discernement crasse et la faible lueur de son cortex à peine suffisante pour illuminer ses chiottes quand il va à selle au beau milieu de la nuit nous enfanter un bel étron didactique que ne renierait pas un trou-de-balle shadokien en mal de calomnies.
    Mais ce que j’en dis….

  18. 21 03 2012
    Fav (21:42:31) :

    :-D

  19. 28 03 2012
    ta d loi du cine (13:53:29) :

    Bon, si je peux me permettre de faufiler un com’ en tant quenon-habitué de ce blog-ci… ;-)
    Comprendre la vie quotidienne d’un ministre, c’est déjà pas si mal. Aller un peu plus loin dans la réflexion en se disant que le film nous montre une certaine manière de « penser » et de « mettre en action » le/la politique – et que peut-être il existe d’autres possibilités et que ça vaut le coup d’y réfléchir un brin avant de glisser son bulletin dans l’urne, c’est encore mieux me semble-t-il – et c’est un peu ce que j’espère pour les spectateurs.
    (s) ta d loi du cine, « squater » chez dasola

  20. 28 03 2012
    faussesvaleurs (15:47:21) :

    Welcome le non-habitué de ce blog-ci.

Laisser un commentaire




Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook