Middle men

19 11 2011

Les début de l’industrie de la pornographie sur internet ne sont pas ce que l’on pourrait croire. L’histoire folle de 2 paumés qui eurent l’idée du siècle. Jack Harris, un de leur partenaire, après avoir amasser quelques millions finit par regretter l’association.

Middle men

Après Matt Dillon et son charisme de hareng frais, place à Luke Wilson et sa crédibilité toute relative à endosser un rôle plus sérieux et plus musclé, d’un mec du milieu. Imaginer Magloire jouer Terminator, c’est à peu près aussi crédible. Ceux qui ne connaissent pas Magloire rateront une bonne vanne mais éviteront le déshonneur de la comprendre. Bref, le choix de Luke est tellement dur à valider, que c’est un peu tout le film qui en pâtit. Est-ce une comédie ? Il suffirait pourtant de voir l’intro pour s’en convaincre. Un cool movie façon Get Shorty ? Un polar américain façon 70′s sur fond de scandal et complots politico-mafieux ? … Désolé mais tout ça est trop vague pour moi, et donne la désagréable impression qu’il n’y a pas de capitaine à la barre du bateau.

L’autre gros problème du film (qui découle du premier malgré tout) c’est de se prendre trop au sérieux. Je vous le donne en mille, il commence par l’attrape gogos classique :  »based on a true story ». Le truc qui vous fait croire qu’une heure de film rattrape quinze ans d’instructions; le truc qui veut vous faire croire que le cinéma rend intelligent (mais si, on vous apprend des choses…), le truc qui se veut le substitut au documentaire qui comme chacun sait, est toujours vrai et réservé à un public d’intellectuel. Rappelez-vous Super Size Me, Farenheit 9/11…

Middle Men est juste un film fait pour ne pas réfléchir, qui aurait pu être  »cool » (le milieu s’y prêtait : pute, X, drogue, mafia…) mais qui s’avère pompeux, mal interprêté et dont les ficelles sont, comment dire, de la taille d’un cable d’amarrage. Ah oui, j’oubliais ! Le réalisateur scénariste n’est autre que le scénariste de Bad Boys 1 et 2. Je dis ça, je dis rien (version française du What else ?).

valeurdchue.bmp

P.S. En y réfléchissant (ça arrive), je viens de comprendre. Le gars, enfin le réalisateur, a voulu faire son Casino à lui. Mais attention mec (en voila de l’apostrophe), déjà que ton film ne part pas de très haut alors si tu suis la même pente que Scorcese après son film, ça risque d’envoyer du lourd …


Actions

Informations



14 réponses à “Middle men”

  1. 20 11 2011
    cool guy (21:24:01) :

    comment fausses valeurs est dur avec ce film !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ne le croyez pas il dit n’importe quoi et compare tous les films à lars von trier !!!!!!

  2. 20 11 2011
    cool guy (21:25:56) :

    tu veux voir du vrai fake acting ?? c’est sur tf1 en ce moment, kad merad essaie de nous faire croire qu’il connait le mot rtt et melanie doutey essaie de nous faire croire que c’est une actrice.;;quant au cinéma francais qui essaie de nous faire croire qu’il est du cinéma américain…

  3. 21 11 2011
    faussesvaleurs (17:24:27) :

    Tu as triplement raison.
    1- middle men, ce n’est pas du Lars Von Trier
    2- kad mead ne connait rien aux rtt
    3- melanie doutey est une blague

    4- quant au cinéma français….

  4. 22 11 2011
    Sam (13:07:17) :

    Au lieu de toujours cracher dans la soupe vos mêmes rancœurs, je vous conseille encore une fois de vous ranger du côté de chez Sam: du belge, du british et du Lynch. Avec ça vous êtes parés jusqu’au calendes guatémaltèques.

  5. 22 11 2011
    Sam (13:07:52) :

    … remarque… Lars et Lynch, c’est un peu du même combat, comme dirait Line Renaud.

  6. 22 11 2011
    faussesvaleurs (13:18:53) :

    mon pauvre Sam, ça fait déjà bien longtemps qu’on les a tous vu (et re-vu) les films de Lynch.

  7. 23 11 2011
    Sam (13:59:44) :

    Sans doute, mais vous n’en avez pas tiré pour autant les leçons qui vous auraient empêché de tant vous fourvoyer durant des années… Alors je ne puis que vous enjoindre à vous les retaper, mais cette fois avec des sous-titres.

  8. 23 11 2011
    Fav (16:18:50) :

    pfff… Mwahaha ce bon Sam (impayable) !

  9. 24 11 2011
    Sam (17:22:11) :

    De toute façon, UN film, un seul film mérite de rester à la postérité quand tout pètera… Devinez pas? Allez, un cht’it effort… C’est pas avec Diane Kruger. Pas non plus avec Michelle Pfeiffer… ça devrait vous mettre sur la voie. Bon, ça comence par Stal et ça finit par ker. Toujours pas? Pauvres zombies!

  10. 24 11 2011
    Fav (20:03:24) :

    Sam, tu les alignes… il est d’autres forums où tu te déchires comme-ça? si oui partage l’URL, c’est toujours un bonheur de te lire :-)

  11. 24 11 2011
    Sam (21:08:35) :

    Étant d’un naturel altruiste, je suis heureux que ma sapience puisse t’être un peu profitable et me réjouis de venir à ton secours intellectuel – je sens bien que tu ne sais plus trop où te tourner pour retendre tes câbles un tantinet flasqueux; n’aie crainte, je soutiens volontiers les âmes décérébrées en déroute.

  12. 25 11 2011
    Fav (18:49:05) :

    charmante intro mais tu as oublié de développer mon grand.

  13. 27 11 2011
    guer (19:37:11) :

    si vous avez pas encore compris que le cinéma,c’est rien d’autre que de la distraction et que ça n’ a nullement le but de nous faire réfléchir. Bref, critiquer un film parce qu’il n’a pas de fond est inutile car ce n’est pas son propos.

  14. 29 11 2011
    Sam (15:52:40) :

    Impayable, guer… Je m’en démonte encore les mandibules rien qu’à te relire! Moi, perso, je suis d’accord avec toi, ce que j’en disais, c’était pour les jongleurs mentaux qui arrivent en MÊME temps à se distraire et à réfléchir… Tu vois les cons!

Laisser un commentaire




Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook