Destination finale 4

15 01 2010

Sur un pressentiment, X sauve ses amis et quelques inconnus d’une fin atroce. Pourtant alors qu’ils devraient en être heureux, la mort semble encore roder autour d’eux. (Soit exactement la même histoire que pour les 3 précédents épisodes).

Destination finale 4

A Hollywood comme dans tout entreprise commerciale, lorsqu’une franchise fonctionne il n’y a qu’une règle à suivre : la faire durer le plus longtemps possible jusqu’à épuisement du filon. Destination finale n’échappe pas à la règle et force est de constater qu’aussi sympathique qu’il soit un concept réutiliser 4 fois sans la moindre innovation, finit même par lasser les fans de la première heure.

Car oui, il faut l’avouer ce concept de film kleenex à regarder avec bières, potes et pop-corn, avait ça d’amusant qu’il créait une certaine interactivité avec le spectateur qui n’avait de cesse de se demander « mais comment vont ils mourir cette fois-ci ? ». Pas forcément très stimulant intellectuellement, un peu crétin même, mais bon il y a du sang et pour certains cela suffit.

Que donc reprocher à ce dernier opus, si ce n’est faire du pognon ? C’est qu’à ne penser qu’à ça ils ont oublier d’en faire un film. La seule nouveauté, mais c’est qu’un prétexte commercial et personne n’est dupe, c’est la 3D. Pour le reste c’est la somme des précédents films en moins bien (ceux qui à l’époque n’avaient pas apprécié peuvent imaginer les dégâts.). Les FX sont d’une qualité déplorable, à peine dignes d’un téléfilm sur des crocodiles géants un samedi après midi sur RTL 9. Ne reste au final  qu’un peu de sang et une entrée en matière rapide, point fort et marque de fabrique de la franchise. C’est peu. On préférera l’épisode 2 du même réalisateur.

valeurdchue.bmp

 


Actions

Informations



Une réponse à “Destination finale 4”

  1. 2 03 2013
    Smash (08:25:26) :

    My husband and I treval both in U.S.A. and in Europe for pleasure never for business. Which country or state we choose often depends on what there is to see or do there, with the cost of the flight itself being a only close second in priority. We live in Europe, and we’ve discovered that most American treval businesses seem to be unable to process requests for information (brochures and such) sent to Europe, so getting that information online is very important to us. We seek treval goals with interesting history, rich musical culture (especially traditional folk music), and nature trails for hiking and biking. Therefore, adding local bike rental shops and the area’s best hiking trails to a site would be very attractive to us. An interactive map also helps us to choose where to treval. We like to make one city a kind of home base , so therefore suggested day trips from a certain location would be good. A list of area hotels is helpful, but we’ve found that it’s cheaper as well as more fun and interesting to just look for a mom and pop local hotel when we arrive rather than reserve a room in one of the more expensive cookie-cutter chain hotels. We couldn’t care less about shopping, restaurants, or nighclubs. We’re nature lovers, so where or what we eat is of little concern to us. Thanks for asking! Was this answer helpful?

Laisser un commentaire




Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook