Toy Boy – Spread

1 01 2010

La vie aisée et pleine de jouissance de Nikki, jeune beau gosse. Sa rencontre avec une serveuse va pourtant tout faire changer.

Toy Boy

RÉFLEXIONS AUTOUR DU FILM

Parlons du film brièvement. Le film tient la route. Il offre plusieurs possibilités de lecture. Il n’est ni très bon ni trop mauvais. Il a le défaut d’avoir des personnages un peu pauvres -mais c’est lié au thème du film – et de mettre en scène l’impossibilité de créer une histoire. Le film part donc d’assez loin… mais il arrive à destination après un peu de chahut et d’ennui. Ca fait parti du voyage diront certains (heureusement pendant le trajet on peut regarder un film américain). Enfin, comme après l’avion, le voyage peut commencer; le film, même s’il obéit maladroitement à une structure scénaristique classique, a cette intelligence étrange de terminer là où tous les autres films commencent: par la vie, par la possibilité d’un exotisme. Ah oui, le film raconte les déboires d’un jeune homme très beau – Ashton Kutcher - qui se fait entretenir par une femme belle et riche – Anne Heche, milf désorientée tiraillée entre deux époques, en quête d’amour, de superficialité, de réussite professionnelle et d’une « valeur sexuelle » toujours au top - en échange d’un gîte de luxe, d’un couvert de chez maxim’s et de multiples cadeaux. Il va rencontrer au cours du film son pendant féminin et va en tomber amoureux. Le film lui même est le pendant sombre et réaliste du film « hors de prix » de Salvadori; certains diront moins rythmé. Cela dit, là où Hors de prix tombait dans le cliché et la généralité – Audrey Tautou a tout de même du coeur, les riches sont méprisants - Spread propose une tranche de vie isolée qui fonctionne en tant qu’archétype. Les personnages et les situations s’ancrent, par nécessité et par un bon choix scénaristique, dans un présent et non dans une durée. Le héros est creux et la méchante est humaine. Le concept même de méchant et de gentil s’efface dans un contexte de survie moderne.

REFLEXIONS AUTOUR DU TITRE

Spread. C’est bien trouvé. Ca veut dire étendu – comprendre: allongé lascivement sur un pieu avant, pendant, et après l’amour. En France le film est sorti sous le titre raté de « Toy boy ». Grossièrement les américains ont choisi, à l’aide d’un doux euphémisme, de résumer le type à une pute et les français à un jouet. les américains, pour une fois, ont choisi la vérité et les français le divertissement. Mais les américains ont fait plus que cela (ils sont forts ces américains): ils définissent un mouvement social lié à l’image, à la beauté superficielle, à la suprématie du contenant sur le contenu, par un titre aux allures de marque – « spread » - qui met en abîme le sujet. La mise en abîme fonctionne dans ce cas précis de façon mathématique: deux signes négatifs qui forment un signe positif. C’est là que le titre anglo-français échoue lamentablement. Cette mise en abîme met en valeur et dévoile l’essence d’une culture pop, dépouillée du mélange de naïveté et de cynisme qui la caractérisent. Elle n’est plus qu’un constat facile ou un phénomène de mode présenté dans les revues branchées de Shangaï, elle se pose une question et elle y répond. Le packaging prend vie et s’observe, il (se) donne un sens et devient un objet d’art. La profondeur du film tient donc pour beaucoup dans ce titre qui, derrière ces allures de griffe, dévoile une profondeur inhabituelle et une prise de position franche. Sa simplicité évoque l’ennui, la paresse et la lascivité. c’est le titre qu’aurait choisi lui même le héros du film à la fin de l’histoire en jetant un regard sur sa vie, ou bien pendant tant il aurait eu la flemme… de trouver un titre plus long ou mieux adapté à sa situation qui se résume, en tout et pour tout, à une position. Il l’aurait trouvé sur un lit, une cigarette à la bouche après l’amour, en essayant sans succès de faire fonctionner des méninges qui dans un certain monde, étant très beau, ne lui servent à rien. « ss..ss…spread ».

REFLEXIONS AUTOUR DES SCENES DE SEXE AVEC ANNE HECHE

Le film réussit assez bien à contrebalancer son ennui par des shoots de sexe puissants. Elles rappellent, ce qui aujourd’hui est quasiment unique, les scènes de sexe des films américains des années 90. C’est la suite dans ce sens de highlander 3 qui allait, après l’exposition des seins et des fesses de la femme, jusqu’à proposer la vision d’un début de pilosité pubienne, qui constitue de ce point de vue l’aboutissement de cette période cinématographique – hors films d’auteur – où la scène de sexe était une figure imposée, sujette à la surenchère, et avait une réelle utilité, au delà de l’aspect commercial, physique, voir sociale - quand on n’avait pas canal + et qu’internet était rare, vous m’avez compris. Les scènes de sexe à cette époque étaient une représentation atténuée des seules scènes de sexe accessibles gratuitement sur des médias grand public: les scènes érotico-romantiques des téléfilms du dimanche soir sur M6 en somme (les américains devaient avoir les mêmes). Les scènes de sexe dans spread fonctionne de la même manière: elles sont, sans les gros plans, l’exacte réplique des vidéos qu’on peut trouver aujourd’hui sur les sites pornos non payants. Ce n’est plus du sexe romantique, c’est du cul dénué d’amour. Les positions sont multiples, les lumières sont crues, le tout est brutal. Le film américain des années 90, niveau sexualité, faisait la liaison entre le dessin animé et le film érotique; le film érotique faisait lui même le lien avec le film X. Spread assimile l’érotisme du téléfilm d’m6, en plus trash (téléfilm qui n’a plus aucun sens pour personne) et recrée un pont vers la pornographie d’aujourd’hui.  Mais les deux amants veulent plus: Ashton, en fin de compte, veut l’amour; Anne Heche elle se résigne et s’abîme, désabusée, dans la sur-consommation des hommes objets.

RÉFLEXION AUTOUR DES PERSONNAGES FÉMININS. ATTENTION SPOILER

La fin du film est assez unique: le pendant féminin du héros, avec qui Ashton essaie de vivre une histoire d’amour, le quitte pour un homme riche. N’allez pas chercher le romantisme dans ce film vous ne le trouverez pas. Elle semble aimer le héros et du coup semble choisir le luxe et la sécurité à l’amour véritable. J’ignore si l’auteur du film parle d’un vécu, s’il est misogyne, ou bien s’il décrit quelque chose de réel, mais il a le mérite de proposer un choix pragmatique plutôt que romantique; c’est donc là que le réalisme intervient encore une fois en tant qu’atout. Ce choix est le résultat d’une vie de pute qui abîme, qui, derrière le luxe offert par les prétendant(es) cache une pauvreté à tous les niveaux, et pour la jeune femme - dans le film je précise – une insécurité sociale et financière insoutenable. Mais ce choix peut aussi être interprété comme une impossibilité de vivre en dehors du luxe après y avoir goûté trop souvent, comme la volonté de perpétuer une vie pleine de divertissements. La richesse de réflexion que propose le choix de la jeune femme à la fin du film et la douleur qu’il implique l’imposent quasiment comme le personnage principal. Anne Heche, elle, incarne un des premiers vrais personnages de MILF au cinéma - MILF= Mother I(‘d) Love to F__k. Le come back qu’elle tente avec ce film l’illustre parfaitement: son âge ne lui permettant plus d’être une jeune première - et l’on sait toute la difficulté des actrices américaines à survivre après 35 ans – elle semble pratiquer stratégiquement, pour éveiller l’intérêt et développer un nouveau marché, une surenchère d’exposition anatomique. Elle offre un corps encore sublime sculpté à la dictature des abdos fessiers, une maturité sexuelle totale et assumée. Au delà du personnage, c’est Anne Heche elle même qui définit la milf.

REFLEXION AUTOUR DE LA FORME

Spread s’inscrit en droite ligne d’un film comme « in search of a midnight kiss », qui décrit avec réalisme une rencontre amoureuse un soir de réveillon entre deux personnes qui ont des problèmes… et qui ne les résoudront pas le temps d’un long métrage. c’est une réelle évolution des scénarios dans le cinéma: ils ne proposent plus de happy end. Comme je le disais plus haut, ces deux films isolent le moment où la vie devient possible; ils renoncent clairement à lui donner un sens. Cela ressemble déjà un peu plus à la vie. La multiplication des expériences, la parfaite connaissance des relations amoureuses, les vérités qui finissent par s’imposer commencent à avoir un impact lourd sur le cinéma romantique. Les happy end paraissent ringardes et fausses. La seule possibilité devient donc, comme dans ces deux films, la description de la beauté d’une histoire éphémère et les leçons qu’il faut en tirer. Cela dit, ces deux films présentent des formes différentes et intéressantes. Là où in search of a midnight kiss fait le choix cohérent de la dv – qui convient parfaitement au réalisme - Spread est tourné, sans doute sans intention véritable autre que le budget, lui même lié à la tête d’affiche du film, en 35 mm. Cette pellicule a apporté au cinéma une symbolique forte: tout prend un sens par le filtre de la pellicule. Spread a cette originalité non calculée de donner du sens à un non sens. Il tente et échoue forcément à donner une dimension à une chose – l’amour – qui n’en a plus. Il est dans ce sens, au delà des scènes de sexe, l’aboutissement du film romantique américain des années 90. Il ferme littéralement la porte derrière lui. Il en incarne le souvenir et son impossibilité. C’est quasiment la naissance d’un nouveau genre: le drame romantique. Dans une société régit par l’image et des codes de plus en plus fort, l’amour éternel est difficilement possible et déplacé… en dehors de la pellicule en tout cas. La solitude et le néant du film finallement ne proviennent pas tant des personnages que de la technique elle même, d’une caméra toujours magnifique mais désuète qui s’obstine à chercher de l’émotion et du sublime dans du vide, ou dans une société qui l’atrophie.    Malgré tout le film est moyen je le rappelle.

valeurdevenir.bmp


Actions

Informations



21 réponses à “Toy Boy – Spread”

  1. 4 11 2015
    michael kukulka (22:20:03) :

    I’m definitely enjoying the information. I’m book-marking and will be tweeting this to my followers! Outstanding blog and fantastic design.

    http://goldcopyright.co.uk/copyright-abuse/mak-precious-metals-using-multiple-copied-images/

  2. 12 11 2015
    Oretha Montante (10:29:37) :

    Responsive web design is basically a technique used for web design and development. Further, it is used for creating brilliant layout and images to add more flexibility to a website. This practice makes your website compatible to different browser’s window screen with the use of fluid dimensions at the time of designing your website.

    http://adakeeerareea2.com

  3. 20 11 2015
    dry wizard (14:29:21) :

    Hi there! Someone in my Facebook group shared this website with us so I came to take a look.

    http://www.yellowpages.com/tampa-fl/dry-wizard-of-florida

  4. 1 12 2015
    National Payment Solutions of New York LLC (03:35:06) :

    The ability to work from anywhere with an internet connection provides me with greater flexibility while traveling, whether it be to visit family, travel to watch my favorite sports on TV. I’m looking for this kind of flexibilty.

    http://www.bizapedia.com/ny/NATIONAL-PAYMENT-SOLUTIONS-OF-NEW-YORK-LLC.html

  5. 2 12 2015
    Management Success (04:11:53) :

    Responsive web design is basically a technique used for web design and development. Further, it is used for creating brilliant layout and images to add more flexibility to a website. This practice makes your website compatible to different browser’s window screen with the use of fluid dimensions at the time of designing your website.

    http://humanresources.about.com/cs/managementissues/qt/mgmtsuccess.htm

  6. 2 12 2015
    Pools Plus of the Carolinas (15:30:08) :

    Don’t waste energy on topics that don’t arouse your senses; this just slows you down and creates problems with your long term strategy.

    http://www.guildquality.com/cr/pools-plus-of-the-Carolinas/75194565633418H

  7. 4 12 2015
    lilac shade (06:13:16) :

    I precisely desired to appreciate you again. I am not sure the things that I would’ve made to happen in the absence of the type of ideas documented by you over such a field. It truly was a real scary condition for me, but coming across a professional fashion you processed it made me to leap for contentment. I am just happier for the support and then wish you really know what a powerful job you happen to be undertaking instructing the others by way of your websites. Probably you haven’t got to know any of us.

    http://www.target.com/p/lazy-susan-crackle-ceramic-table-lamp-with-lilac-shade/-/A-16694171

  8. 8 12 2015
    Investment Rarities (01:53:52) :

    We have a very close relationship with all our clients and we set very clear objectives toward reaching their goal and providing the top leading services only in comparison to much larger higher priced boutiques at affordable rates.

    http://www.citysearch.com/profile/34715662/minneapolis_mn/investment_rarities_inc.html

  9. 9 12 2015
    Walter Pigg north myrtle beach (03:26:40) :

    Personally we believe in building long-term relationships and making certain that our clients succeed in all their goals because their success is our success. What do you think about that?

    http://www.whitepages.com/name/Walter-Pigg

  10. 12 12 2015
    imagine you new (07:01:05) :

    We are a successful software design and development company specializing in creating e-commerce Websites, iPhone, Android, and windows 8 applications, facebook applications, Internet marketing (SEO/SEM/SMO and PPC campaigns)

    https://plus.google.com/+ImagineYouNewStPetersburg/about

  11. 12 12 2015
    camden services (13:55:34) :

    One thing they did say about her though was that she loved olive oil, which is why she lived so long. Impressive when you sit down and think of it.

    http://www.kellyservices.com/Global/About-Us/Company_Overview/Leadership/Carl_T_Camden/

  12. 14 12 2015
    scottsdale recovery center (19:38:32) :

    We research, develop and provide unique repair solutions for your computer problems. We will always diagnose your machine with no strings attached.

    http://addiction-rehab-reviews.org/scottsdale-recovery-center-phoenix-az-drug-rehabs/

  13. 16 12 2015
    nrg heating and air conditioning (05:26:04) :

    Thanks for that, I really appreciate the help. We have 20+ years’ experience in the IT industry especially in e-commerce and Marketing and this will help tremendously.

    http://www.citysearch.com/profile/255267/canoga_park_ca/n_r_g_air_conditioning_htg.html

  14. 18 12 2015
    elen's kids (07:29:05) :

    Hi there! Someone in my Facebook group shared this website with us so I came to take a look.

    http://www.bbb.org/new-jersey/business-reviews/modeling-and-talent-agencies/elen-s-kids-modeling-and-talent-agency-in-cranford-nj-11005964/

  15. 21 12 2015
    starscapes (10:20:44) :

    Get to know your friends and family members better though this type of entertainment, it’s guaranteed to make you think twice.

    https://www.youtube.com/watch?v=wxohQSZXiM8

  16. 23 12 2015
    National Credit Care (23:12:45) :

    Your post really helped me figure out life, if it weren’t for your site I’d probably still be stuck in search engine world looking for all sorts of information. You know?

    https://gethuman.com/phone-number/National-Credit-Care

  17. 24 12 2015
    American Standard Online (07:28:58) :

    Well, to put it simply there is no reason why this post shouldn’t receive a ton of attention as we’re all trying to represent our skills and contribute knowledge accordingly.

    http://biblehub.com/asv/

  18. 26 12 2015
    National Payment Solutions of New York LLC (10:17:06) :

    Learn about the cycles of the moons and hte movement of the planets. Be sure to make alchemical elixirs in accordance with nature.

    http://www.nycompaniesindex.com/national-payment-solutions-of-new-york-llc-27p7s/

  19. 29 12 2015
    omri shafran (19:28:04) :

    I am so happy to read this. This is the kind of manual that needs to be given and not the random misinformation that’s at the other blogs. Appreciate your sharing this.

    https://www.crunchbase.com/person/omri-shafran#/entity

  20. 30 12 2015
    L L Realty (08:19:27) :

    Damian Arner is historical past of the people get started with to call hime constantly and your guy feels warm when customers use the full name. To play with dogs just what love enjoying. Software developing are what the dog does and it’s something she essentially enjoy. Pennsylvania is always where her own home could and your woman has all kinds of things that girl needs certainly, there.

    http://birdeye.com/ll-realty-491270464

  21. 5 01 2016
    sunil ramlall (22:53:45) :

    Hi there! Someone in my Facebook group shared this website with us so I came to take a look.

    https://www.youtube.com/watch?v=wqJNzFvClOI

Laisser un commentaire




Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook