Kenny Powers

20 11 2009

On y avait eu droit récemment avec l’excellent, mais pour certains déroutant, Observe and Report (Jody Hill est dans les 2 projets), mais la comédie trash, non conventionnelle et irrévérencieuse, bref anticonformiste laissait déjà poindre le bout de son nez dans la série Kenny Powers (East Bound & Down en VO). A y regarder de plus prêt, les présences de Danny R. MBride, Jody Hill et Will Ferrell, ne pouvaient être qu’explosives.

Kenny Powers

Explosives au point qu’il n’existe pour le moment qu’une saison de 6 épisodes et que rien n’est moins sûr quant à la production d’une autre. On s’explique, Kenny Powers est un joueur de baseball qui a connu son heure de gloire; alors qu’il retourne dans sa ville natale, le temps de se refaire et de trouver un club pro. susceptible de l’engager, on comprend vite qu’il n’y arrivera jamais. Le type est un looser d’un nouveau genre, loin du looser magnifique que l’on voit régulièrement et partout, plutôt le genre raciste, homophobe, misogyne, misanthrope, alcoolique, dopé, tricheur, bref la pire des ordures, dont la moindre émotion ou pointe de sentiment est capable de vous redonner foi en toute l’humanité.

La nouveauté donc c’est cette empathie que l’on arrive à avoir pour ce genre de personnage, pour cet archétype jusqu’alors sous-utilisé. Le public est-il prêt ? Probablement pas, il s’offusquera avant d’en prendre le parti d’en rire (ce qui est malgré tout l’objectif  premier de ce genre de production). Le cynisme de notre société aura au moins eu le mérite d’engendrer ce genre de série.

Une production aux antipodes de Plus Belle La Merde, avec un héros moins glamour mais tellement plus moderne et réaliste qu’il en devient humain et (presque) attachant.

presquevraivaleur2.bmp


Actions

Informations



3 réponses à “Kenny Powers”

  1. 20 11 2009
    superblank (18:19:41) :

    ca a l’air bien,
    en série comique underground sans bcp d’épisodes il y a aussi park and recreation, une espèce de the office qui se passe dans une mairie avec amy poehler (une habituée du snl depuis mille ans), aziz ansari (vu dans funny people), aubrey plaza (idem), côté bogossitude rashida jones (vu dans i love you man, pour les connaisseurs…. de belles femmes), paul schneider, etc…
    Ca parle d’une équipe qui bosse au département des parcs, le but du jeu étant de remplir… un gouffre? un cratère? ( « the pitt ») pour en faire un parc donc.
    la série met quelques épisodes à trouver son rythme mais ça fonctionne vraiment. Les personnages s’emboîtent bien, leurs caractères sont très bien délimités. L’humour est super moderne, les acteurs sont tous très, très pro (le casting est une des grandes forces de la série. Il faut tout de même un temps d’adaptation à amy poelher pour ceux qui la connaissent pas, mais ça vaut le coup d’attendre, une des meilleurs comiques féminines de tous les temps. Sens de l’humour sur développé). Le rythme de la série est unique et il est purement comique, dans un style calme et coloré. Voilà quoi, ça mérite le coup d’oeil.

  2. 20 11 2009
    faussesvaleurs (19:32:52) :

    Le niveau des visiteurs et des commentaires atteint encore des sommets !
    Merci pour le conseil.

  3. 10 01 2010
    Billy "Babouin" Chong Boz (02:34:59) :

    Bordel à cul. Certes, je n’ai maté qu’un putain d’épisode, mais (bordel à cul) ce machin me plait comme jamais. I fucking love Kenny Power.
    Merci pour cette découverte.
    Bordel à cul.
    (je m’en vais mater le reste de la saison)

Laisser un commentaire




Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook