Objet de culte

25 07 2009

Pour rester dans ce que nous évoquions avec Public Enemies, ce soucis, ce besoin d’immédiateté, qui dénature soit le passé (dans le cas de Public Enemies), soit le futur en faisant du présent le référentiel unique. Aujourd’hui un petit coup de gueule.

Quelle mouche a donc piqué ce site, de quelle aberration honteuse, de quel scandale est-il question ? Rien de tout cela, simplement une certaine lassitude face à l’ineptie de certaines expressions. Le « basé sur une histoire vraie » (version « Vu à la TV » pour les décérébrés) avait été déjà évoqué, retour aujourd’hui sur l’expression dont on ne peut plus faire un mètre sans l’entendre, ce besoin d’extrapolation et de sublimation du présent, ce besoin peut-être de se mentir à soi même et sur sa condition véritable, j’ai nommé « le film culte », « la série culte », l’acteur culte »… Bref tout ce qui commence par « cul » mais qui ne devrait pas faire bander.

Alors certes que nos « amis » markéteurs s’en servent pour nous faire bouffer leurs produits, soit, c’est leur boulot, mais que le spectateur lambda et même un peu plus, s’y mette aussi, s’en est trop. Déjà l’idée de faire d’un film, d’un bout de pellicule donc, un culte, l’idée est suffisamment curieuse (même pour un cinéphage) mais quand on sait que les films en question sont de la trempe de Very Bad Trip, Saw …

Le culte du présent une vraie fausse valeur qui en dit long sur notre époque.

faussesvaleurs.bmp


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook