Antichrist

5 06 2009

Un couple, dont l’enfant est mort pendant qu’ils faisaient l’amour, décide de partir s’isoler et de combattre et de surmonter le deuil.

antichrist

Comment dit-on David Lynch en Danois ? C’est simple, on dit Lars Von Trier. Boutade mise à part, quoi de plus naturel que de penser à Lynch en voyant Lars (ou inversement), comme leur cinéma est anti…conformiste, et que la vision du moindre film de l’un ou de l’autre, relève tant de l’expérience de soi que du cinéma comme on aimerait en voir plus souvent.

Dès le générique en carton (littéralement), on sait qu’il n’y aura pas de fioritures, puis le ton est donné, un sexe d’homme en gros plan (c’est pour éviter de dire « bite »), une scène d’amour bestiale, et un drame se juxtaposent sur du Handel. Quand beauté des images et du son pactisent avec le diable. S’ensuit une longue plainte qui flirte entre culpabilité assassine et rédemption assassine également. Rien n’est simple dans ce couple qui tente de guérir, le mal est déjà fait, ou plutôt a déjà commencé.

D’un point de vu plus formel, le film se découpe en chapitres, eux mêmes découpés en tableaux mystiques souvent magnifiques (cf affiche du film), on pensera à Edvard Munch, et en allégories fantasmagoriques. Le film n’a pas de genre particulier, c’est un film d’auteur, les films d’auteur n’ont pas de genre, pas de sexe, ça pourrait être un film d’horreur, un film d’amour ou un thriller psychologique.

Enfin et peut être surtout, comment ne pas revenir sur la performance de Charlotte Gainsbourg, qui piquera les yeux à tout ceux qui sont habitués aux performances des Nicole, Jessica, Jennifer … Le personnage (on ne parle même plus de l’actrice) est plus vrai que nature, plus fort que nature, c’est une interprétation qui justifie le film en lui même.

On pourra reprocher de-ci de-là au film d’être abscons, mais la beauté des images et la violence des émotions effacent tout.

vraivaleur3.bmp


Actions

Informations



2 réponses à “Antichrist”

  1. 14 06 2009
    Anonyme (19:48:15) :

    pk on ne peu pas voire les film!! Sniiiiff!

  2. 21 05 2010
    Wolvy (06:46:27) :

    PUISSANTE EXPÉRIENCE ! En même temps qu’une réussite esthétique de tous les instants.
    :-)
    ANTI-CHRIST, visuellement, est certainement l’un des plus beau film jamais réalisé. Vraiment dommage que l’histoire laisse parfois le spectateur sur le bord du chemin (à la 1ère vision seulement). Mais la force d’Anti-christ tient principalement à Deux choses. Primo l’audace (transgressive) rarement égalée qui conduit le cinéaste à mettre en exergue le pur film d’horreur (avec quelques séquences gores à souhait – on pense, entre autres, au MISERY de Reiner) à un conte philosophique – les plus cyniques appelleront plutôt ceci une branlette intellectuelle -, qui étudie l’âme humaine dans ce qu’elle a de plus sombre et profond. Secundo, comme vous l’aurez certainement deviné, l’incroyable performance de Charlotte GAINSBOURG, qui n’avait jamais fait aussi peur, vraiment. À noter un Willem DAFOE ‘égal à lui-même’ ou, en deux mots : un putain d’acteur !

    [NOTE = 8,75/10]

    L’électrochoc Anti-Christ tient certainement à la réunion de deux artistes écorchés (Von Trier & Gainsbourg), rendant ainsi une œuvre à la fois terrifiante et subjuguante, envoutante et, au final, juste sublimissime. Une véritable descente aux enfers, qui selon moi ne peut laisser totalement indemne. Néanmoins je comprend que l’on puisse détester. Même si, perso, c’est notamment à cause de ce genre de film que je voue un véritable amour pour le septième art.

Laisser un commentaire




Playboy Communiste |
STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fascination
| hsm321
| voyagelook